Les 3 objectifs

Engager La Réunion dans une démarche vertueuse au plan écologique

RUN’EVA est :

  • inscrit dans le programme de réduction de 40% des gaz à effet de serre d’ici 2030 ;
  • intégré à  la trajectoire « zéro déchet » ;
  • un outil industriel performant, complémentaire aux dispositifs de sensibilisation de la population pour améliorer le tri à la source et limiter plus globalement la production de déchets.

Préserver l’environnement en réduisant les nuisances et les pollutions

RUN’EVA c’est :

  • une empreinte carbone inférieure à celle de la décharge à ciel ouvert actuelle ;
  • une installation sobre qui consomme l’énergie des déchets pour fonctionner ;
  • des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) ;
  • des technologies de pointe et rigoureusement encadrées ;
  • des fonciers préservés ;
  • l’opportunité technique d’extraire, de trier et de valoriser d’anciens déchets stockés depuis plus de 40 ans dans la décharge et de leur donner une nouvelle vie.

Créer de la valeur, de l’emploi et favoriser le développement de l’économie circulaire

RUN’EVA c’est :

  • une contribution à l’autonomie énergétique de l’île grâce à l’électricité produite ;
  • une solution pour valoriser un gisement de déchets aujourd’hui enfoui ;
  • une source d’emplois avec 62 emplois qualifiés sur le site de Pierrefonds, supplémentaires aux 10 actuellement nécessaires pour l’enfouissement. Près de 350 emplois seront mobilisés pendant la phase travaux ;
  • l’opportunité de créer de la valeur en développant l’économie circulaire sur l’île. Ce sont ainsi plus de 1 500 emplois indirects qui pourraient être générés par le développement de filières connexes au pôle RUN’EVA (logistique transport, développement de filières recyclage, création de ressourceries,…).

L’économie circulaire, de quoi s’agit-il ?

L’économie circulaire est un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». Le déchet a une place primordiale au sein de l’économie circulaire puisqu’elle le considère comme une ressource et non comme la fin de vie d’un objet ou d’une matière

(Source Ministère de la Transition Écologique et Solidaire)

logo-ileva

©2019 - Tous droits réservés - Politique de confidentialité - made with by Futurun